Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2014

SA CONVALESCENCE

 

IL SE REMET DOUCEMENT

marc mouisset

Je reviens vers vous avec de bonnes nouvelles... Comme vous pouvez vous en rendre compte sur cette dernière photo, mon Chiffon se remet doucement mais sûrement de son illumination et est de moins en moins raide.... La Nature me redonne enfin ce qu'elle a failli m'enlever...

Chiffon récupère progressivement son magnifique pelage qui faisait de lui le roi du Jardin poussant tant d'oiseaux à lui faire les plus belles déclarations musicales ! On peut dire qu'il restera le plus beau chef d'orchestre que je n'ai jamais eu... et le plus grand diplomate ! Je peux vous affirmer que ce n'est pas lui qui aurait ôté la culotte d'une souris !!! Et qui aurait pu croire un jour qu'un chat serait l'ami des oiseaux.... ces mêmes oiseaux bien ingrats qui n'auront eu aucune note de sympathie depuis le…. désolé les mots me manquent... depuis la prise de pouvoir de la tartiflette dans son corps...

J'espère qu'il va bientôt pouvoir quitter cette position ridicule qui lui colle à la peau ! Ces derniers temps j'ai pu remarquer quelques améliorations... mon petit Chiffon est maintenant capable de se tortiller sur plusieurs centimètres ! Attention à toi record du monde du plus grand tortillage sur le dos !!! Mon chiffon va t'atomiser car il a un peu perdu de sa prestance mais il a gardé son œil de tigre !!! Bon son miaulement ressemble toujours au grincement d’une porte qui est restée fermé pendant plus d’un siècle… mais comme on dit là-haut derrière la porte il y a de l’herbe verte et un doux vent qui vous berce jusqu’aux plus haut sommets du plaisir ! Chiffon accroche toi !!! Tu es presque au sommet de ton Everest ! Et comme dit l'homme qui a pris la foudre juste avant toi : "ohnObfluf" ... Il n'est pas sans dire que cet éclair m'aura ouvert les yeux sur la richesse du battement d'un cœur...

http://www.marc-le-matou.fr/chat-foudroye.html

Les commentaires sont fermés.